Savi 2020: Du 05 au 07 Mai 2020 à Yaoundé-Cameroun

Discours du Ministre

CEREMONIE D’INAUGURATION OFFICIELLE DE LA 3EME EDITION DU SALON AVICOLE INTERNATIONAL DE YAOUNDE
(SAVI 2018)
*******

Yaoundé, le 03 mai 2018

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
Excellences, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations Internationales au Cameroun,
Monsieur le Gouverneur de la région du Centre,
Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Yaoundé,
Monsieur le Président de l’Interprofession Avicole du Cameroun,
Mesdames et Messieurs les Directeurs généraux des entreprises des secteurs public, parapublic et privé,
Mesdames et Messieurs les experts scientifiques,
Mesdames et Messieurs les professionnels de l’aviculture,
Mesdames et Messieurs les exposants,
Distingués invités,
Chers collaborateurs,
Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un grand plaisir de présider ce jour, l’ouverture de la troisième édition du Salon Avicole International de Yaoundé (SAVI 2018).

Avant toute chose, je souhaite remercier le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Yaoundé ainsi que le Président de l’Interprofession Avicole, pour leur mot de bienvenue et leurs propos aimables.

Je saisis d’ailleurs cette occasion, pour réitérer solennellement les souhaits de chaleureuse bienvenue aux délégations étrangères ici présentes ainsi qu’aux exposants et participants venus des autres parties du Cameroun.

Excellences,
Mesdames et Messieurs.

Trois éditions déjà que le Salon Avicole de Yaoundé regroupe les opérateurs du secteur avicole et des entreprises nationales et internationales pour offrir aux professionnels une plateforme d’échanges du savoir-faire et des nouvelles technologies !

Au-delà de ce Salon, c’est l’ensemble des filières de l’élevage et des agroéquipements qui est très fier de vous recevoir, et qui salue à sa juste valeur, votre présence qui nous honore.

Ce salon est avant tout la matérialisation de l’évolution des activités de l’élevage dans leur dimension de seconde génération tel que voulu par le Chef de l’Etat, son Excellence Paul BIYA.

Il est connu de tous, qu’aujourd’hui, l’aviculture est un exemple de vitalité de notre élevage et de nos entreprises de production animale. Je profite de cette occasion pour féliciter au nom du Gouvernement, tous les producteurs et les acteurs de la chaîne de valeurs avicole pour leur dynamisme et leur sens du business.

Certes, la filière avicole a traversé une crise sanitaire majeure avec la grippe aviaire en 2016, et qui aura causée des pertes conséquentes aux producteurs. Mais aujourd’hui, la bataille contre cette épizootie est gagnée, même si la vigilance reste de mise.

Le Gouvernement, sous la haute coordination du Premier Ministre, travaille dans le sens d’améliorer notre système de production animale. C’est en cela que le Projet de Développement de l’Elevage (PRODEL) constitue une réponse spécifique et holistique aux financements du secteur de l’élevage, en général, et de l’aviculture, en particulier.

Comme nous le savons tous, l’aviculture est un vivier d’emplois. Il est donc important que les jeunes s’insèrent dans cette activité productive. C’est le sens du thème de ce rendez-vous biannuel, à savoir : « Aviculture, Emploi et Jeunesse ». Il s’agit de susciter l’intérêt des jeunes à s’y investir.

A côté de ce souci de création d’emplois décents et de prise en compte des préoccupations de la jeunesse, cette rencontre est aussi une tribune de sensibilisation des acteurs, pour asseoir durablement les mécanismes de protection sanitaire et de relance de l’aviculture. Il s’en suivra, j’en suis sûr, des retombées prévisibles en termes de conquête des parts de marché, de transfert des technologies, de labellisation « made in Cameroun ».

Excellencies,
Ladies and gentlemen.

By inviting you to visit all the stands, I do not doubt that you will be able to measure the importance and the diversity of the companies here present. With that, I declare open the third edition of the Yaoundé International Poultry Exhibition.

Ainsi dit, je vous invite donc à visiter tous les stands de ce salon déclaré ouvert.

Long live the public-private partnership,
Long live international cooperation,
Long live Cameroon, under the impetus of its illustrious leader, His Excellency Paul BIYA, President of the Republic

I thank you for your kind attention.

 

 

CEREMONIE DE CLOTURE OFFICIELLE DE LA 3EME EDITION DU SALON AVICOLE INTERNATIONAL DE YAOUNDE
(SAVI 2018)
*******

Yaoundé, le 05 mai 2018

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
Monsieur le Président de l’Interprofession Avicole du Cameroun,
Mesdames et Messieurs les Directeurs généraux des entreprises des secteurs public, parapublic et privé,
Mesdames et Messieurs les experts scientifiques,
Mesdames et Messieurs les professionnels de l’aviculture,
Mesdames et Messieurs les exposants,
Distingués invités,
Chers collaborateurs,
Mesdames et Messieurs,

Nous arrivons ce jour au terme de notre rencontre dans le cadre cette troisième édition du Salon Avicole International de Yaoundé. C’est un honneur et un plaisir pour moi de reprendre la parole afin d’esquisser le bilan de ces rencontres et tracer les perspectives d’avenir.

Permettez-moi d’abord de remercier, au nom du Gouvernement tous les acteurs nationaux de la filière avicole, les délégations étrangères ici présentes ainsi que tous les exposants et participants pour leur patience et leur active participation et la confiante adhésion à ce rendez-vous des aviculteurs.

Excellences ;
Mesdames et Messieurs.

Pour commencer nous allons droit au but s’agissant du bilan de nos trois jours passés en communion en prenant comme repères, les objectifs visés cette année.

Premièrement : le salon comme une plateforme d’échanges du savoir-faire et des nouvelles technologies. Nous avons ensemble vu la participation des firmes et entreprises mondialement reconnues en aviculture ici à Yaoundé. J’espère que les nationaux ont tissé des relations utiles dans ce partenariat qui se veut gagnant-gagnant. Je ne doute pas un seul instant que les nombreux contacts noués aboutiront à des contrats et des partenariats fructueux et profitables pour chaque partie.

Le niveau des présentations scientifiques est resté à la fois très relevé et pragmatique grâce à la qualification des experts mobilisés et à la pertinence des thèmes abordés et surtout les débats nourris par vos échanges très instructifs. Je crois que cet objectif est largement atteint et permet d’envisager des solutions techniques et scientifiques, pratiques pour adapter notre aviculture, la moderniser, la protéger d’éventuels fléaux et lui assurer ainsi un développement harmonieux

Deuxièmement, le saison comme plateforme de sensibilisation des jeunes à s’investir dans l’aviculture. L’aviculture comme nous le savons est un levier de la croissance agricole et vivier d’emplois. Je profite de cette occasion pour remercier la presse pour son rôle dans cette sensibilisation. J’appelle tous mes collaborateurs des services centraux et surtout extérieurs à amplifier ce message d’adhésion des jeunes. La démarche vise la mutation vers la seconde génération de notre agriculture au sens large telle que voulue par le Chef de l’Etat, S.E Paul BIYA, Président de la république.

Troisièmement, le salon comme plateforme d’information sur les opportunités et la disponibilité des financement. Je dis bien la Disponibilité de financement car Le Projet de développement de l’Elevage (PRODEL) est là et se déploie actuellement sur l’ensemble des 10 régions.

Monsieur le Président de l’Interprofession Avicole du Cameroun,
Mesdames et Messieurs les professionnels de l’aviculture,

Ce salon est le vôtre et j’espère que vous y avez tiré le plus grand profit pour faire du Business. Nous avons travaillez main dans la main pour sa réussite dans un partenariat public-privé qui gagne. Je vous exhorte à continuer et construire une interprofession utile à ses membres dans l’intérêt de tous.

Je vous convie aussi à mettre en pratique toutes les propositions discutées au cours de ces travaux et validés lors de vos débats afin de rendre le système de production avicole plus compétitif, plus résilient, plus profitable à vos entreprises respectives

Excellences,
Monsieur le Président de l’Interprofession Avicole du Cameroun,
Mesdames et Messieurs les professionnels de la filière avicole,
Mesdames et Messieurs.

Je ne saurai terminer mon propos sans réitérer les remerciements du Gouvernement à l’endroit de toutes celles et ceux qui ont contribué à la préparation et à la tenue de cette 3ème édition du Salon Avicole International de Yaoundé.

Je pense aux diverses Administrations pour leur important soutien, au Comité d’organisation pour les sacrifices consentis, à l’Interprofession Avicole du Cameroun pour la mobilisation des producteurs, et au personnel du Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales pour l’animation du Salon et aux experts. Je tiens à remercier sincèrement et chaleureusement nos hôtes venus de loin pour le temps qu’ils nous ont consacré.

Au moment de nous séparer, permettez-moi de remercier les uns et les autres pour leur indulgente compréhension face aux éventuels manquements inhérents à toute œuvre humaine, par essence perfectible. Nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour que la prochaine rencontre soit meilleure que les trois premières éditions.

Je souhaite aux uns et aux autres un retour paisible dans vos familles et vos entreprises respectives.

En perspectives, je vous convie à des retrouvailles très fraternelles pour la quatrième édition du SAVI qui pourrait se tenir en 2020 conformément aux recommandations de la 1ère édition qui a institué une rencontre biennale avec une implication de plus en plus importante de l’IPAVIC.

Vive le partenariat public-privé,
Vive la coopération internationale,
Vive le Cameroun résolument émergent sous la très haute impulsion de son illustre chef, Son Excellence Paul Biya, Président de la République,

Je vous remercie de votre aimable attention.